Un menu

Document sans nom


 

Le projet de nouvelle école
 

Aujourd'hui sur Lirac il y a près de 100 enfants scolarisés sur les différentes classes de Lirac.

Le groupe scolaire réunissant les classes de CP au CM2, située à proximité de la départementale (D26), est aujourd'hui un bâtiment nécessitant de profondes transformations. En effet, des aménagements importants doivent être réalisés pour le mettre aux normes de sécurité. A plusieurs reprises, l'inspection d'académie ou le directeur des écoles ont demandé à la municipalité, de réaliser les améliorations nécessaires.

Or ces améliorations ne permettront pas l'augmentation de la surface du bâtiment, au contraire. Avec la SEGARD, l'étude de la mise aux normes du bâtiment permet d'aboutir à la conclusion suivante : la réhabilitation d'un bâtiment ancien à étages, nécessiterait des investissements importants. De plus, les surfaces nécessaires pour les classes ne seraient pas satisfaites. Enfin la proximité de la départementale et de son accès limité pour les parents (stationnement) ne favorisent pas ce site.

La collectivité est donc contrainte de réfléchir à la création d'un nouveau groupe scolaire. A ce titre, une première étude de faisabilité a été réalisée par la SEGARD (http://www.lasegard.com/index.php?project=segard). Cette étude a permis d'étudier en détail le site sur lequel la commune de Lirac avait pensé réaliser ce nouveau groupe scolaire.

Suite à plusieurs réunions avec l'équipe éducative, les parents d'élèves, l'inspection d'académie et les élus, le projet a pu être défini :

•  Une école élémentaire de 4 classes et ses espaces extérieurs (cour, préau). Avec la prévision d'une 5 ème classes si nécessaire.

•  Une école maternelle de 2 classes et ses espaces extérieurs

•  Une salle BCD (Bibliothèque Centre de Documentation pour enfant) et un restaurant scolaire

•  Une zone de stationnement de 35 places

•  D'autres espaces obligatoires doivent être ajoutés : accueil, WC, bureaux, ADSEM, local poubelle, ateliers, …


A partir de cette base de réflexion, le bureau d'étude à étudier la création de l'école sur le site disponible (site du Four à Chaud) , propriété communale. Courant décembre 2011, la SEGARD a rendu sa copie.

Et, les conclusions de l'étude sont claires :

•  « Au regard du passé industriel du site du Four à Chaud, l'étude des sols (Fondassol, 2011) proscrit les fondations superficielles et préconise des fondations par pieux ou micro-pieux avec une dalle portée ». Une cuve en fer, enterrée située sous le site doit être enlevée.

•  L'accessibilité doit être améliorée, avec la voie pour les personnes à mobilité réduite (Allée de Pujol) avec un élargissement de la voie (préempter)

•  L'implantation du bâtiment est contraint par l'espace existant. Il n'est possible que sur une orientation Est/Ouest et non Nord/Sud

•  Le stationnement sur le stade, classé en zone inondable est lié à l'accord du Préfet. Une rampe d'accès est à créer depuis le stade vers le plateau.

Cette étude fait apparaître certaines faiblesses du site, générant de fait un surcoût dans la construction de l'école estimé à 20% minimum.

Au regard des avantages et des inconvénients trouvés par le bureau d'étude, la municipalité a décidé de trouver un site de remplacement pour réaliser le projet de l'école.

Courant 2012, un nouveau plan d'aménagement sera réalisé pour intégrer le projet de la future école de Lirac sur son nouveau site. Sur le calendrier prévisionnel réalisé par la SEGARD, le dépôt du permis est estimé pour fin 2012-début 2013.

Courant 2012, une réunion publique permettra de faire le point sur l'avancement du projet.