Un menu

Document sans nom


Il était une fois...


L ’histoire d’un Comte et d’une A.O.C.
(Appellation d’Origine Contrôlée)

Lirac doit une partie de sa destinée à la personnalité du Comte Henri de Régis de Gatimel. En 1804, la famille de ce dernier hérite du Château de Ségriès, encore présent aujourd’hui au sein de l’appellation. À l’époque, le domaine n’est pas très florissant. Il tire ses ressources de quelques céréales, de vers à soie et d’un modeste vignoble. En 1925, le Comte décide de reconstituer le vignoble du domaine existant sous l’ère romaine. 
Dans les années 30, il se lance dans un autre combat : l’obtention pour le vignoble d’une Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.). À l’instar d’autres appellations déjà créées, elle prendrait le nom du village central de la région productrice, en l’occurrence Lirac.
Le projet du comte se concrétise au lendemain de la seconde guerre mondiale. L’appellation fait l’objet d’une reconnaissance judiciaire par le Tribunal d’Uzés du 11 octobre 1945. Il signe l’avènement d’une nouvelle appellation, mais surtout du premier cru des Côtes du Rhône à produire des vins dans les trois couleurs : rouge, rosé, blanc.

Les vins de Lirac, le Cru aux 3 couleurs.

Disposé en terrasses et en coteaux, le vignoble de Lirac est lové sur la rive droite du Rhône où il fait face à celui de Châteauneuf-du-Pape. Ainsi situé au Sud de la Vallée du Rhône, il décrit un anneau de 1200 hectares au cœur de la garrigue gardoise et des vestiges romains.
Il occupe un large territoire qui s’étend sur quatre communes :
Lirac, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres, et Saint-Geniès-de-Comolas.
La surface plantée en vignes, aptes à produire l’A.O.C. Lirac, s’élève actuellement à 715 hectares pour une production avoisinant 25 000 hl par an.
Signe particulier, Lirac est le plus ancien cru des Côtes du Rhône, à produire les trois couleurs : rouge, rosé et blanc.
Une spécificité qu’il doit à la diversité des sols et des cépages présents sur l’aire d’appellation

Les Lirac rouges offrent des senteurs subtiles et délicates de fruits rouges, de fruits noirs et d’épices. Drapés dans une étoffe riche et soyeuse, ils déploient une matière fine et puissante à la fois. Avec leurs formes souples et généreuses, ils se situent parfaitement dans l’air du temps.

Les Lirac blancs offrent des fragrances florales et fruitées, en particulier des arômes de fruits et de fleurs blanches. Leur style associe finesse et délicatesse

Les Rosés : Robe scintillante jouant les variations de couleur : pétale de rose, rose cerise, grenadine et bonbon anglais.
Parfums de fruits rouges - cassis, framboise, mûre - parfois auréolés de nuances minérales. Tissés dans le fruit et l’opulence, les Lirac rosés dévoilent une silhouette savoureuse, tonique et gourmande, extrêmement séduisante.

Pour en savoir +, découvrez le site des Crus Lirac www.cavelirac.fr